« Doudous ! Cette nuit encore de vilains rêves vont essayer d’empêcher notre petit trésor de dormir ! Nous ne les laisserons pas faire, alors tous avec moi et chacun son cauchemar ! »

Dans Attrape Rêves vos renardeaux et vous allez tenter de vaincre de vilains cauchemars en les recouvrant avec d’adorables doudous tout doux.

Saurez-vous faire le bon choix et peupler le sommeil de votre chérubin des rêves les plus doux ?

Avant de faire le tour des règles, parlons du thème et de la direction artistique.

Si vous avez l’habitude de lire nos articles, vous savez que nos choix de jeux sont la plupart du temps dictés par l’esthétique. Encore une fois, c’est un plaisir pour les yeux. Les dessins invitent aux rêves et ça tombe bien, me direz-vous. Nous avons ici des doudous absolument adorables. Au nombre de huit, ces derniers dessinés sur d’épais ronds de carton bien épais et solides, le jeu nous propose quatre oursons, deux mignons pandas, une licorne et un indispensable lapin rose. Renardeau n°3 ne jure que par ce dernier.

Le fameux lapin rose.

Donc des doudous mignons. Et les cauchemars ? rassurez-vous, rien d’affreux ni de terrifiant. Nous ne vous présenterions pas le jeu sinon. Le jeu s’adresse à nos bambins à partir de quatre ans et l’artiste nous propose des cauchemars dessinés dans un style crayola / pastel, plus bizarres qu’impressionnants. On dirait des monstres de guimauve ou de pâte à modeler. Ils ne sont pas beaux, ce sont des cauchemars, mais ils ne sont pas laids non plus.

Des monstres pas trop effayants mais on ne va les laisser hanter les rêves de nos chers bambins. Doudous ! En avant !

Chaque joueur recevra un plateau avec les emplacements pour déposer les rêves gagnés au cours de la partie. Ces derniers sont représentés par de petits jetons de cartons, très joliment illustrés, et votre enfant se prendra au jeu de raconter le rêve gagné.

Le clou de ce matériel de fort belle facture est le sac-coussin qui va contenir ces jetons rêves. Un petit oreiller moelleux qui complète à merveille ce monde des rêves.

Le coussin moelleux va contenir les jetons rêves.

Bravo à Maud Chalmel pour ses choix artistiques et ses illustrations trop mignonnes. Et à Space Cow pour l’édition de très bonne qualité !

Maintenant le jeu en lui même. David Franck, auteur d’Attrape Rêves, nous propose donc de vaincre de mauvais rêves avec nos doudous. Comment procède-t-on ? On commence par distribuer un plateau à chaque joueur, puis on place les doudous en cercle au milieu de la table. On révèle une carte cauchemars et chaque joueur va choisir à son tour un doudou. Ceux-ci sont de différentes tailles et les joueurs vont devoir estimer si leur doudou est assez grand pour recouvrir, et donc vaincre, le cauchemar.

J’ai bien peur que ce doudou ne soit pas assez grand…

Une fois cette phase de sélection faite, chacun va poser son doudou sur le cauchemar en essayant de le recouvrir entièrement; s’il y parvient il gagne autant de jetons rêves que d’étoiles dessinées sur le doudou. Simple, efficace et parfaitement thématique. On change alors de premier joueur et on recommence. Dès qu’un joueur a rempli son plateau, la partie se termine à la fin du tour, et on comptabilise le nombre de rêves (potentiellement plus que d’emplacement à la fin du tour). Celui qui en a le plus gagne.

Que celui qui n’a jamais rêvé d’une vache lève la main !

Il existe de petites variantes pour rendre le jeu accessible au plus jeune et également la possibilité de choisir son doudou tous simultanément pour accroître ici la difficulté. Avec les plus grands. Mais le jeu est vraiment destiné, à notre avis, à un moment de calme. Pour l’instant nous n’avons joué qu’avec les règles de base et c’est très agréable.

Qu’en pensons-nous ? C’est mignon à souhait. Comme déjà évoqués plus haut, les dessins sont adorables. Et ils servent parfaitement le jeu. Pas trop de compétition, même si Renardeau n°3 ne veut que le lapin rose, peut importe la taille du cauchemar. Une partie dure une petite quinzaine de minutes. On peut tout à fait envisager d’y jouer avant le dodo pour apaiser notre cher bambin, ou pour un moment de tendre complicité avec papa et maman. Et les enfants seront ravis de transformer les rêves piochés en jolies histoires.

Doudous ! Rassemblement !

Le jeu a reçu l’As d’Or 2020, catégorie enfant, et c’est largement mérité.

Attrape Rêves est un jeu de David Franck et Laurent Escoffier, superbement illustré par Maud Chalmel et édité par Space Cow.

Bons rêves !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s