Et voici le tout simple et tout mignon Magic Rabbit ! Votre spectacle commence dans quelques instants et vos facétieux lapins ont décidé de vous jouer un tour ! Le comble pour un magicien. À vous de remettre chaque lapin dans le bon chapeau au risque de ne pas pouvoir présenter votre spectacle à votre jeune mais exigeant public.

Dans Magic Rabbit vous avez 2 minutes 30 pour mettre neuf lapins dans neuf chapeaux. Chacun porte un numéro pour être associé au bon couvre chef. Mais, si vous voyez les chapeaux dès le début, vous ne savez pas quel lapin s’est caché dedans.

La mise en place est très simple : vous mélangez les neuf lapins face cachée, vous les alignez, et vous les recouvrez chacun d’un chapeau avec le numéro visible.

Selon le nombre de joueur et la difficulté souhaitée, on ajoute des colombes sur certains chapeaux. Le magicien en début de fil permet de savoir où devra être le numéro 1 et donc d’organiser notre file dans le bon ordre. Puis vous retourner le sablier.

À son tour un joueur va avoir le choix entre trois actions. Après chacune de ces actions il est possible de déplacer une colombe pour libérer ce qu’elle vous cache.

  • Retourner un chapeau, pour voir le lapin caché dessous, mais en secret, sans montrer aux autres joueurs se qu’il voit. Et sans le dire non plus.
  • Intervertir deux chapeaux pour faire coïncider un lapin avec un chapeau.
  • Ou enfin, intervertir deux piles pour la placer au bon endroit dans la file.

À la fin du sablier, on retourne chaque chapeau et on révèle le lapin qui est dessous. Si le numéro du lapin correspond au numéro du chapeau et que la file est organisée en ordre croissant, alors on a gagné ! Sinon, et bien on recommence jusqu’à ce qu’on réussisse notre numéro.

Si chaque lapin est sous le bon chapeau, bravo !

Le jeu s’explique très rapidement. Nous jouons avec nos trois renardeaux, et le petit dernier de trois ans n’est pas le moins bon.

Dans la boîte vous trouverez en plus trois enveloppes, avec un niveau de difficulté croissant, selon le nombre d’étoiles qui s’y trouve. Et dans les enveloppes… surprise ! Des défis pour ajouter un peu de piment et de nouvelles règles.

Une belle boîte bien remplie.

Comme toujours les Lumberjacks nous offrent ici une très belle édition, un matériel de qualité et un jeu tout à fait dans l’esprit de cette gamme Coffee Break qui se développe joliment avec des jeux comme Gold River ou Ho My Brain qui sort cette année.

C’est un jeu qui peu aisément sortir entre deux autres jeux plus costauds, mais attention, une partie en appelle généralement une autre, et une autre, et …

Vous pouvez par exemple ajuster le niveau de difficulté en ajoutant des colombes. Ou en retirant une ou deux colombes si vos bouts de choux on un peu de mal.

Magic Rabbit est un jeu de Cécile Ziégler, Julie Dutois, Ludovic Simonet, Romaric Galonnier, illustré par Jonathan Aucomte et Olivier Derouetteau, édité par Lumberjacks Studio.

Bon jeu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s